« Offrir les Alpes à l’admiration des touristes du monde entier »

Tel était le projet qui animait le Président du Touring-Club de France à l’origine de la création de la Route des Grandes Alpes.

Celle-ci possède d’ailleurs sa propre histoire : elle est signalée dans les guides, sur des cartes, le long des voies de circulation…

De nos jours, la Route des Grandes Alpes ®

permet la rencontre avec les richesses naturelles et culturelles du territoire alpin français qu’elle traverse de part en part. De-Thonon-les-Bains à Menton, avec ses 684 km de routes, ses 16 cols dont 6 à plus de 2000 mètres d’altitude et ses 15 700 mètres de dénivelés cumulés, elle est praticable dans son intégralité de juin à début octobre.

  • Avec la Belle Epoque, la route des grandes Alpes ®

    retrouve son succès. La compagnie Paris – Lyon – Méditerranée relance l’engouement par une grande campagne de publicité. Dans les années 1930 plus de 25 000 personnes font chaque année le trajet de Nice à Thonon avec les services réguliers de la compagnie P.L.M (Paris-Lyon-Marseille)

    A l’époque, le trajet faisait 6 étapes :

    • 1 – De Nice à Barcelonnette,
    • 2 – De Barcelonnette à Briançon,
    • 3 – De Briançon à Grenoble,
    • 4 – De Grenoble à Annecy,
    • 5 – d’Annecy à Chamonix,
    • 6 – De Chamonix à Evian.

    Dans les années 1970, un service de cars, l’été, effectuait la navette aller-retour entre Chamonix et Nice en empruntant le Col du Galibier.

    Envie de découvrir cette route mythique à vélo ? Faites le plein d’information sur le nouveau site Internet dédié : Route des Grandes Alpes® à vélo

    borne-route-grandes-alpes-valloire-galibier.jpg
route-des-grandes-alpes-valloire-galibier.jpg